FETE POUR LES 60 ANS DE XAVIER STURBOIS

11 janvier 2007

Bonne année 2007 à tous

Une pensée, un mot, une carte, ...., votre présence le 5 décembre 2006 ont été pour moi une surprise merveilleuse.

Mon épouse et moi-même vous remercions soixante fois.

Le film de cette soirée entre amis est parfaitement réussi. Nous tenterons de vous le faire découvrir dans les jours prochains via le blog mais cela semble difficile.

Les albums se sont encore enrichis et j'espère que votre présence auprès du blog ne manquera pas d'assiduité.

En attendant le plaisir de vous rencontrer prochainement, je vous adresse l'expression de mes sentiments les plus cordiaux et reconnaissants ainsi que mes voeux les plus sincères pour une heureuse année 2007.

Xavier.

Posté par STUR60 à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 décembre 2006

Le Courrier de l'Escaut

Un article, écrit par M. Fion, paru le 13 décembre 2006 dans le Courrier de l'Escaut (cliquez sur les liens ci-après si vous souhaitez lire les articles).

M

M

Posté par STUR60 à 23:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2006

2

Posté par STUR60 à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2006

Discours de Xavier

Discours du Professeur Xavier Sturbois

Avoir 60 ans, c’est compter trois fois 20 ans

De souvenirs éclatants,

C’est compter deux fois trente ans d’humour bon enfant,

C’est soixante fois un an d’affection pour son épouse, ses enfants, ses parents ou amis

Avoir 60 ans, c’est voir reculer au loin l’horizon de ses cent ans

C’est apprendre à gérer son temps en gérant le présent,

Avoir 60 ans, c’est rouler en char à voile poussé par le vent

Pour joindre le bar du club, sobrement.

Avoir 60 ans, c’est louvoyer constamment,

Et être le meilleur ou le dernier au classement.

Avoir 60 ans, c’est se souvenir de son passé assurément

C’est vouloir son avenir tout en gérant ses « maintenant »

Avoir 60 ans, c’est rencontrer

D’anciens étudiants

Avec qui on peut partager

Quelques souvenirs amusants !

Avoir 60 ans, c’est reconnaître

Que si on a pu réaliser ses rêves

C’est parce que quelques précieux collaborateurs

Nous ont épaulé dès les premiers jours

Avoir 60 ans, c’est avoir vécu

Le départ d’un ami ou de parents

Tous sommes-nous profondément émus

Par Erwin disparu prématurément !

La flamme du CSE a vacillé  brièvement,

Projetant l’ombre d’Erwin de l’histoire vers la légende.

Notre histoire débute à Leuven où sport et guindailles font bon genre

Et où les filles, venues du Parnasse, regardent les garçons encore timidement.

Le sportkot montre l’exemple et favorise l’effort sportif,

La Maf ne montre pas l’exemple et favorise l’à fond sportif.

Les régionales montrent l’exemple et favorise la culture sportive

De cet ensemble, avec la KUL, se développa la médecine sportive.

Avoir 60 ans, c’est avoir connu LEUVEN et LLN

C’est avoir mesuré le chemin qui prit vie par le mouvement

Qu’on appela « le déménagement » de LLVeuve

Et où, au bout de la route, le béton sentait le neuf.

Education Physique et Kinésithérapie ont prospéré fortement

tant sur la plan théorique que pratique.

Certains exercices firent mal, certains contenus théoriques firent encore plus mal !

Heureusement, les filles ont perdu toute leur timidité !

Avoir 60 ans, c’est avoir connu de nombreux évènements,

C’est avoir connus de nombreux Collègues

C’est avoir connu des hommes et des femmes, des étudiants étonnants,

Des bien portants, des malades, des handicapés, des bègues, …

Avoir 60 ans, après une carrière de 32 ans à l’UCL,

teintée de KUL,

aromatisée de FSUB, FISU, LBJ, COB, COIB, LVB, UCI, CIO,

assistée par le personnel du laboratoire et du secrétariat

mêlée à la recherche, aux assistants et académiques

au contact des étudiants et étudiantes,

me permet de narrer et de conclure par l’anecdote suivante :

Un matin, au cours d’anatomie,

il entre les bras chargés d’une mystérieuse boîte.

Celle-ci soulève la curiosité des étudiants présents.

Il en tire quelques os et, comme les étudiants murmurent, il dit :

Rassurez-vous, ce n’est pas moi qui l’ai tué.

Un étudiant malicieux cria alors :

Non, non, il l’a seulement soigné !

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Posté par STUR60 à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Discours de Jacques

Merci de votre attention. Ne vous inquiétez pas, cette interruption sera de très courte durée.

Chers Amis,

Aujourd’hui, nous sommes réunis pour le 60ième anniversaire du Professeur Xavier Sturbois.

Dans ce superbe cadre, ses amis se promettent de lui faire la fête.

Merci à tous d’avoir si rapidement et si massivement répondu à cette invitation.

Nous étions convaincus que Xavier Sturbois avait marqué vos mémoires et avait toujours son irrésistible pouvoir d’attraction.

En près de 40 ans, le STUR en a vu défiler dans son bureau et dans son laboratoire.

D’abord, quelques milliers d’étudiants érudits ou non, des mémorants et des doctorants.

Tous toujours prêts à boire un verre, voire un peu plus !

A ses côtés, se sont retrouvés des collaborateurs fidèles et aussi des collègues aux idées, parfois, géniales

mais aussi plus folles et plus farfelues les unes que les autres.

Dans son laboratoire de l’effort, des athlètes de tous niveaux ont été testés et re-testés,

du médaillé olympique épanoui au sportif timoré du dimanche.

Les athlètes étaient de temps en temps accompagnés d’entraîneurs :

ceux-ci étaient parfois expérimentateurs mais souvent dévoués et visionnaires.

Il y eut aussi quelques visites plus étranges de gourous ou autres marabouts !

Xavier a eu la grande chance de côtoyer des dirigeants de très haut vol :

Qui ne se souvient de la fabuleuse « Bande des 4 » à la grande époque du Comité Olympique Belge.

Cette fine équipe, menée de mains de maître par le Chevalier Raoul Mollet et par le Comte Jacques Rogge,

était soutenue par le savoir-faire d’Adrien Vanden Eede et devait parfois être secourue par le Docteur Sturbois,

le relais au niveau du CIO étant assuré par le Prince Alexandre de Mérode. 

Sont également passés par le bureau du Professeur Sturbois,

de multiples partenaires institutionnels et privés cherchant ses conseils éclairés,

des journalistes, de tous bords et ne manquant pas d’air, voulant lui faire avouer le nom du dopé du jour ou essayant d’obtenir un dernier bon scoop

et enfin,

vous, ses très nombreux amis,

toujours à l’affût de sa dernière blague, de ses recommandations pertinentes

ou en manque d’un resto sympa, d’une bonne bière voire d’une virée GAG entre amis.

Parfois aussi, entre ses multiples activités, le STUR tentait une percée à la maison

pour y rejoindre son épouse et ses enfants, toujours en attente.

Xavier, cette petite réunion compte nombre de tes amis et chaque groupe,

ci-avant énuméré, y est dignement représenté.

C’est avec un plaisir non dissimulé qu’un cadeau symbolique de leur longue amitié va t’être remis ce soir.

Les diplômes multiples et les certificats internationaux s’affichent sur tes murs et s’étalent sur tes étagères.

Les coupes, les fanions et les médailles encombrent tes bureaux et finissent parfois aux oubliettes.

Nous connaissons tous aussi un de tes péchés mignons : le chocolat sous toutes ses formes.

Il nous semblait donc impossible de ne pas réunir toutes ses valeurs en ce moment unique.

Cher Xavier, accepte de la part de tes amis, ce présent pour ton soixantième anniversaire.

Sois rassuré, ce n’est pas ta statue de bronze. Tu ne devras pas en prendre les poussières !

Nous sommes, cependant, tous persuadés que cela devrait te plaire.

Nous sommes, aussi, tous certains que tu lui réserveras un très bon sort.

Et, pas besoin de réfléchir à un endroit où le poser.

Ce magnifique médaillon en chocolat à ton image n’aura probablement pas le temps de rejoindre ta collection.

Encore, un tout grand merci pour votre très sympathique présence

et que

La Grande Fête des Amis du STUR commence.   

                              

Merci de votre attention, je vous souhaite une très agréable et excellente soirée à tous.

Jacques Michotte

Ferme de la Hagoulle, le 5 décembre 2006

Posté par STUR60 à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La Hagoulle avant le grand rush

Quelques photos de La Ferme de La Hagoulle

Une vieille ferme du XVI ième siècle, restaurée par d'anciens étudiants en Education Physique, tranformée en magnifique salle de réception.

Un lieu d'ordinaire paisible au milieu des champs de betteraves aux confins du Brabant Wallon et du Hainaut.

Un lieu pris d'assaut par plus de 200 amis du Professeur Xavier Sturbois le soir de son soixantième anniversaire. 

Et quelle soirée !!!

Posté par STUR60 à 20:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2006

Archives

Vous avez des photos, des films concernant Xavier et ses amis ?

Vous êtes prêts à en faire profiter Xavier ? 

Vous pouvez les déposer sur stur60@hotmail.com

Toutes les archives lui seront transmises, il en sera ravi.

Posté par STUR60 à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2006

       !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

   

NOUS ATTENDONS AVEC IMPATIENCE

LA SUITE DES EVENEMENTS

   

Merci d'envoyer vos photos

en jepg (maximum 100ko)

à 

stur60@hotmail.com

 

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Posté par STUR60 à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]